Souvenir d’Indochine

noel au bidel ???????????????Bonjour à tous,

S’il est dans l’ordre des choses que le fils d’un cipal fusco se présente au concours de l’école Navale, il est plus étonnant que le fils d’un obscur menuisier du Bigorre deviennent une des grandes figures du terrible monde de l’audiovisuel.

Ce fut pourtant la destinée de Jacques Chancel. Je vous laisse imaginer la force de caractère et de séduction de ce jeune homme qui à 17 ans s’embarque pour l’Indochine. Une photo de ce temps-là nous montre ce jeune Rastignac observant le monde à conquérir derrière ses Ray Ban.

Il côtoya à cette époque les très grands journalistes que furent Lucien Bodard et Pierre Schoendoerffer. Il manqua de peu son rendez-vous avec la mort, rentra en métropole et prit son irrésistible envol.

Il nous laisse quelques ouvrages dont le dernier « La nuit attendra » est à ne pas manquer.

Il nous a quitté le 23 décembre.

Le ciel vous tienne en joie, bonnes fêtes et à l’année prochaine

Donec