Vol dans le ciel de Serbie en 1914

Bonjour la compagnie,

Quand nous pensons à la guerre de 1914, nous oublions souvent les Balkans et les peignées que nous nous sommes mis avec les casques à pointe.

La guerre se pratiquait là-bas dans des conditions abominables avec un armement dérisoire mais les quelques Français qui avaient fait le voyage avaient le cœur bien accroché.

En avril 1915 le capitaine Mortureux, nouvel arrivant regardait avec envie les Croix de guerre qu’arboraient avec morgue les autres officiers. Il ne demandait qu’à passer à l’action. Il prit donc la place de l’observateur dans le Farman de l’escadrille MF 99 S et en route pour les sensations fortes. La mission consistait à titiller les canonnières fluviales austro-hongroises, bêtes noires des Serbes. Quand l’objectif fut atteint, Mortureux retira la sécurité du percuteur et lança la bombe par-dessus bord. Aucun bruit d’explosion ne retentit. L’équipage découvrit avec horreur que la bombe était accrochée par une de ses ailettes à un tendeur du train d’atterrissage et pendait dans le vide, la tête en bas. Se poser, c’était la mort assurée.

Après avoir lancé les trois autres bombes Mortureux allait accomplir un exploit d’acrobate volant. Il s’agenouilla sur l’aile inférieure et se penchant dangereusement dans le vide, les bras tendus, il parvint à détacher la bombe qui tomba dans un champ. Inutile de dire qu’à l’époque il ne portait pas de parachute.

Voilà au moins une croix de guerre qui n’aura pas été volée !

A la semaine prochaine

Donec