Musée des horreurs

EPSON MFP image
EPSON MFP image
EPSON MFP image
EPSON MFP image

Bonjour à tous,

Au musée des horreurs de l’histoire de France nous avons quelques pièces de choix. Celle qui vient tout de suite à l’esprit est la grande terreur révolutionnaire avec ses 100.000 victimes. Mais une autre date doit retenir toute notre attention, le 24 aout 1572 : la Saint Barthélémy.

Les catholiques haïssent les protestants et ceux-ci le leur rendent bien. Nous vivons une époque de crise après une paix de St Germain qui n’a rien réglée. Marie de Médicis a la lumineuse idée de marier Marguerite de Valois avec le prince protestant Henri de Navarre. C’en est trop, la coupe est pleine, ni les catholiques ni le Pape ne l’acceptent. Ce mariage est contre nature.

L’aristocratie protestante est à Paris pour l’évènement. Une aubaine pour Guise qui décide avec quelques amis de la faire disparaitre. Leur devoir accompli, une aubépine a la bonne idée de fleurir au cimetière des Innocents. Signe divin à n’en pas douter. La populace parisienne prend alors le relais et se livre à un abominable massacre n’épargnant ni les femmes ni les enfants. Pillant un peu pour faire bonne mesure.

La tuerie dure plusieurs jours, et la province s’y met : Orléans, Meaux, Bourges, Bordeaux Toulouse etc. Il y aura dans les 30.000 victimes. Ce qui représente, pour relativiser, les pertes du premier jour de la bataille de la Somme.

A la semaine prochaine

Donec