Une belle anecdote

supplément de missile sauver la planete

Bonjour la compagnie,

La guerre est le moment où l’imaginaire le plus violent s’exprime envoyé par dessus les moulins toute trace de civilisation.

Pourtant, à de rares occasions, l’esprit chevaleresque fait une petite apparition, son auteur n’est pas la folie de s’en vanter.

Ainsi le 20 décembre 1943, après le bombardement réussi sur le Boeing B17 F  Ancien Pub  piloté par le lieutenant Charles «Charlie» Brown avait été endommagé par une douzaine de Messerschmitt 109 et Foke Wulf 190 de Jagdgeschwader 1. The Road les circuits d ‘ oxygène, hydrauliques, et endommagés. La moitié de la gouverne de direction et la gouverne de profondeur gauche arrachées.

Votre ancien pub a été réduit à l’état d’épave qui ne tenait pas plus en l’air que ce qui s’est passé du Saint-Esprit… L’agonie, la «Forteresse volante» plus que trois mitrailleuses au 11 out encore. La plupart des membres de l’équipage ont été façon blessée. L’affaire de la Luftwaffe Franz Stigler, aux commandes d’un homme 109 rejoign alors le bombardier qui se traînait vers la Grande-Bretagne. Voyant l’état du B-17, lui-même revinrent à la chanson JG 27, Gustav Rödel en Afrique du Nord  : «Vous êtes les pilotes de chasse aujourd’hui, demain, toujours. Si jamais j’apprends que l’on s’attaque à un pilote en parachute, je le tuerai moi-même  ». Stigler raconta plus tard: pour moi c’est comme s’ils étaient sous leur parachute, je ne pouvais pas les abattre  ». A deux reprises, il est important de savoir si un avion est endommagé sur un aérodrome allemand ou sur une Suède, ou alors ils ont été internés pour le reste de la guerre. Mais ni Brown ni aucun membre de l’équipage ne comprenez ce que vous voulez.

L’Allemand continue à voler en formation serrée avec le  Ye Olde Pub  empêchant de faire le flak de tirer sur le bombardier et l’escorta jusqu’à la côte.

Brown incertain des intentions réelles de Stigler, la tourelle dorsale soit pointu vers le chasseur mais de ne pas ouvrir le feu, pour mettre en garde.
Ayant compris le message, et après s’être assuré que le bombardier avait quitté l’espace aérien allemand, Stigler salua et rentra à sa base. Ye Olde Pub parvint à voler jusqu’à Seething, base of 448 group of the Bombe où Brown informait ses supers de cette histoire lors de son débriefing.

Stigler of son fils n’a aucun rapport sur cet incident (on s’en doute) sachant qu’épargner un ennemi lui aurait valu le peloton d’exécution.

Franz Stigler et Charlie Brown sont rencontrés depuis 40 ans et restèrent amis jusqu’à leur mort.

A la semaine prochaine

Donec

PS: merci à «Fanatique de l’aviation» de nous avoir fourni l’anecdote

Le journal de la passerelle N-30