Un aimable quiproquo

EPSON MFP image
EPSON MFP image
EPSON MFP image
EPSON MFP image

Bonjour à tous,

L’exercice du pouvoir demande talent et savoir faire. Il convient pourtant de ne pas oublier que les meilleures intensions ne reçoivent pas toujours l’accueil espéré et doivent porter à l’humilité. Ainsi un ministre de l’intérieur récent qui fut en fin de règne premier ministre avait un dada : vider les prisons. Il était révolté par le coût exorbitant des établissements pénitentiaires. La population de vide goussets, de tire laine et autres assassins étaient luxueusement logés dans des prisons cinq étoiles. Ils abusaient sans vergogne de l’hospitalité de l’état. C’est donc avec la meilleure volonté du monde qu’il pratiquait le pardon à grande échelle et ouvrait grandes les portes des centres pénitentiaires. La multitude quand à elle, peu soucieuse d’économies lui en voulait d’avoir élargi les assassins islamistes, les cheminots et les souleveurs de jupes.

Il en est tout autrement du président du conseil départemental des Alpes-Maritimes. Il considère que ces économies à la petite semaine n’ont pas lieu d’être. Il préconise au contraire l’incarcération de tout personnage au teint halé, à la barbe fournie et porté aux momeries islamistes. L’éradication de la pègre est son vœux le plus cher et nul ne doute que devenu ministre de l’intérieur il y parviendra.

Tout cela lui vaut une extrême popularité auprès d’un public soucieux d’ordre et aimant la cochonnaille.

Pourtant ces deux personnalités imminentes se ressemblent par une petite taille, une vue défaillante et une aimable calvitie.
Dernièrement celui qui fut ministre de l’intérieur puis premier ministre se rend dans une librairie parisienne. Il est abordé par une vieille dame qui le remercie chaleureusement pour son action au gouvernement. Elle évoque l’incurie des malfrats qui gouvernent le pays. Pour finir, elle lui prend la main et lui susurre avec empressement « Merci monsieur Ciotti, continuez, je vous en prie, continuez, ne lâchez rien ».

Soyons humble, je vous dis !

A la semaine prochaine

Donec

PS : certain d’entre vous m’ont demandé un portrait. C’est avec grand plaisir que je l’envoie. Sur ce cliché pris il y a une semaine entre Monaco et St Jean Cap Ferrat l’on distingue nettement sous le casque mon teint halé.
portrait